african POSTman

ROOTS ATTACK Showcase Volume 1, l'album roots de l'année?

09/05/2016

Le collectif français Roots Attack propose depuis le 29 mai son premier album [disponible sur notre RBR shop: Showcase Volume 1, un superbe opus réunissant quatre grands noms du Reggae : Leroy BrownWinston McAnuffNereus Joseph et Easton Clarke. Assurément une galette qui va marquer les esprits.

 

A la fois sound system et label, Roots Attack voit le jour sous l'impulsion de Jérémie Clergue - aka Jéh Jéh. Passionné de roots des années 1970, il se lance dans la production musicale en 2010 en montant son Honey Studio à Sainte Geneviève des Bois, non loin de Paris. Oeuvrant d'arrache pied à édifier son équipement et à trouver son propre son, notre multi-instrumentiste spécialité basse, est rejoint en 2012 par I Fi qui, depuis, officie en tant que deejay.

Roots Attack sort ses deux premières productions en libre téléchargement (le don est accepté !) en février 2016 : un superbe et langoureux Tribute to Rico Rodriguez, une cover de This day  avec Sista Ad au trombone et Paix pour l'humanité de Sista Jahan, deux titres qui présageaient d'une suite prometteuse.

 

Ce premier LP 100% autoproduit fraichement paru confirme pleinement notre sentiment. Fruit de multiples rencontres avec des artistes dont les noms à eux seuls évoquent l'excellence, Showcase Volume 1 suit à la lettre la définition yardie du terme : le groupe maison, les Roots Attack All Stars (RAAS), propose un riddim à chacun des invités puis décline chaque cut vocal en une vesion dub et/ou deejay assurée par I Fi.

C'est à Leroy Brown, l'auteur du classique Color barrier, que revient l'honneur de débuter le set avec un suave et lumineux Brace yourself, immédiatement chevauché avec talent par I Fi sur One ripe cocoa, un pur rub a dub bien chaloupé qui rappelle avec plaisir le style de U Brown. Après une lourde version Dub yourself, c'est au "plus parisien des chanteurs jamaïcains" Winston McAnuff  de s'emparer du micro pour le superbe et mélodieux Red Light  qui se trouve prolongé d'une version dub ciselée dans le même bois. 

La seconde face embarque Nereus Joseph, quelques succès dans les années 1980 et 90 au compteur, et le tout aussi expérimenté Easton Clarke, qui débuta sa carrière en 1975 sur une production de Lee Perry, Bike no licence. Les deux chanteurs livrent chacun un titre impeccable à la version dub irréprochable. Pour une seconde fois, et ce n'est pas sans déplaire, I Fi se pose sur le riddim de Clarke pour un Ting a ling des plus efficaces.

 

Roots Attack réalise pour cette première galette un coup de maître : du roots comme on le concoctait dans les années 1970, lourd, mélodieux et indélibile, dont une modération d'écoute est invariablement à exclure ! 

 

 

LP DISPONIBLE ICI

LP IS AVAILABLE HERE

 

 

 

SHOWCASE Volume 1

A1. Leroy Brown - Brace Yourself

A2. I-Fi - One Ripe Cocoa

A3. Roots Attack All Stars - Dub Yourself

A4. Winston McAnuff - Red Light 

A5. Roots Attack All Stars - Red Dub

 

B1. Nereus Joseph - Gideon Boot 

B2. Roots Attack All Stars - Gideon Dub

B3. Easton Clarke - He Guides Me

B4. I-Fi - Ting A Ling 

B5. Roots Attack All Stars - Dub Guides Me

Roots Attacks 2016

 

> Tags :

Please reload

  • Facebook Long Shadow
  • Instagram
  • SoundCloud Long Shadow
0