african POSTman

Clinton Fearon : History Say.

31/10/2019

Rares sont les artistes à pouvoir, après plusieurs décennies de carrière, se targuer d’être attendus au tournant à chacune de leur sortie. Clinton Fearon est de ceux-là. Quand en août dernier, il annonçait la parution pour septembre de History Say, son douzième album personnel, proposant en guise d’amuse-bouche, le premier EP de sa carrière solo, Time, l’impatience se fit pressante et bien présente ! Notre attente est aujourd’hui récompensée avec un album élégant et riche.

Cinquante années ce sont écoulées depuis ses débuts au sein des mythiques Gladiators qu’il rejoint en 1969*, et force est de constater que, s’il n’a plus rien à prouver, Clinton Fearon a en revanche encore des choses à dire, des chemins musicaux à emprunter. Enregistré avec son sempiternel Boogie Brown Band, entre Seattle, USA, et Kingston – avec le soutien de l’infatigable Sly Dunbar, de Clinton Rufus (ex Defenders/Gladiators) ou du claviériste Steven ‘Lenky’ Marsden, Hystory say propose onze compositions inspirées, nourries des influences, de l’expérience du chanteur. Fearon innove ici en invitant pour la première fois d’autres artistes : sa fille Sherine, le chanteur hawaïen Mike Love, le trio ibérique Emeterians et la légende africaine Alpha Blondy.
Tout en développant un reggae moderne et soigné, sur le principe « trois salles, trois ambiances », il pousse la porte du jazz, du blues, du funk ou bien celle du calypso, chantant parfois inna rub-a-dub style ou en scat, fredonnant même en français pour Catherine, son épouse. D’un morceau à l’autre, ses textes bondissent, sautillent, ondulent ou galopent au gré de ses réflexions, de ses histoires, de son inspiration. Clinton a un groove d’enfer qu’il sait contagieux et en abuse avec audace.

Avec History say, Clinton Fearon ne pouvait pas mieux célébrer ses noves d’or avec la musique en insufflant à son couple modernité et passion... Vive les mariés !

 


Clinton Fearon
History Say

01. Technology
02. Mr. Pretender feat. Mike Love
03. History Say
04. Gimme Some feat. Sherine Fearon
05. Together Again feat. Alpha Blondy
06. Time
07. Calypso Monkey
08. French Connection
09. Crazy Ride
10. Why Worry
11. I Will
Boogie Brown / Baco 2019

*C'est pour remplacer David Webber, souffrant de troubles mentaux, que Clinton Fearon rejoint le groupe formé initialement en 1967 par d’Albert Griffiths, Errol Grandison et donc Webber.

 

Please reload

  • Facebook Long Shadow
  • Instagram
  • SoundCloud Long Shadow
0